sauge

"Qui a de la sauge dans son jardin
n'a pas besoin de médecin"


La Sauge du latin salvare qui veut dire sauver est considérée depuis l'antiquité comme la pancée universelle.
Elle posséde de nombreuse propriétés dont les plus connues sont son effet bénéfique sur le systéme digestif et son action oestrogéne-like qui en fait la plante des femmes par excellence.
Elle peut s'utiliser en usage interne ou externe, en phytothérapie (gélules, tisanes...) ou aromathérapie (huile essentielle).

Indications :

  • Troubles digestifs (digestion lente et difficile, renvois d'air, ballonements, fermentation intestinale)
  • Règles irréguliéres et/ou douloureuse
  • Transpiration excessive
  • Bouffées de chaleur
  • Arrêt de la lactation
  • Stimulant général
  • Irritations et inflammations de la muqueuse buccale (aphtes, gengivite...)
  • Dépression, anxiété
  • Acné, cheveux gras
  • cicatrisation des plaies
  • ...
*en usage externe

Contre-indications
:

Les femmes enceintes (sauf en fin de grossesse pour déclencher l'accouchement, mais voir avec un spécialiste pour les posologies), les femmes allaitantes car elle tarit la lactation.
Attention aux surdoses, notament avec l'huile essentielle, car elle peut entrainer des convulsions. De se fait les personnes épileptiques ne doivent pas consommer de sauge à des fins thérapeutiques.

Tisane de sauge :

Mettre une cuillère à café de feuilles de sauge pour une tasse d'eau bouillante. À boire 3 fois par jour.

...

La sauge est également connue pour sa puissante action purifiante, d'un point de vu spirituel.
Brûler de la sauge permet de purifier un lieux, une (ou des) personne(s) et même les pierres montées en bijoux en les passant simplement au dessous de la fumée.