... contre la grippe A... et le reste.

Cela fait quelques années déjà que malgré l'enseignement reçu durant mes études d'infirmière, je remets fortement en cause la balance bénéfices/risques de la vaccination en général. En fait cela remonte à un peu plus de 2 ans lors d'une consultation chez un excellent homéopathe qui m'a fait prendre conscience que mes nombreuses allergies ont fait suite aux nombreuses vaccinations que j'ai reçu lors de mon entrée en école d'infirmière. Du coup je me suis pas mal documenté sur le sujet et j'en suis arrivée à la conclusion que la vaccination n'est pas l'acte anodin que l'on voudrait bien nous faire croire et que si dans certains cas, bien déterminés, elle peut avoir un intérêt certain, elle est la plupart du temps délétère pour le patient (mais extrêmement bénéfique pour les labos).
Tout tourne autour de l'intérêt bénéfice/risque mais notre jugement est biaisé par une politique de la peur organisée par les labos et relayée par les médias et, en toute bonne foie, par les médecins formés par ces mêmes labos. Le problème c'est que ces vaccins sensés nous épargner des maladies que nous n'aurions très probablement jamais contracté ou qui de toutes façons se soignent très bien, ont une fâcheuse tendance, en perturbant notre immunité, à nous rendre malade, et parfois gravement (autisme, sclérose en plaque, parkinson, maladies auto-immunes...), quand ils n'entraînent carrément pas le décès de la personne vaccinée !
Je pense que la vaccination devrait être faite au cas par cas après un entretient détaillé et un examen clinique complet... Comme tout acte médical! Et précedé d'un consentement (vraiment) éclairé. Malheureusement la vaccination est devenu une routine, les nouveaux parents la plupart du temps peu renseigné respectent le calendrier vaccinal "pour le bien" de leur bambin. Hummm... et que penser des doses d'aluminium injectées durant la 1ére année d'un enfant si on respecte le calendrier vaccinal, qui sont 40 fois supérieure à la dose maximale acceptable dans un corps humain ? Je rappelle que l'aluminium, comme le mercure également utilisé comme excipient dans les vaccins, fait partie des métaux lourds entrainant des troubles neurologiques voir la mort.
Autre rappel, seul le vaccin  DTpolio est obligatoire, avant l'âge de 18 mois. Alors pourquoi diable est-il quasiment impossible de trouver ce vaccin seul et non pas couplé avec 2 ou 3 autres comme il est l'usage ? Si c'est pas de la vente forcée je ne sais pas ce que c'est ! Et que penser du fait d'inoculer 5 ou 6 vaccins (+ les excipients !), même atténués, en une fois, à un bambin de quelques mois... Bonjour le branle-bas de combat dans son système immunitaire!
Je conseille à tous les parents en herbe (ainsi qu'à tous ceux que ça intéresse) de lire le N°9 du magazine grandir autrement sur les vaccinations. On peut se le procurer en format PDF sur leur site (voir dans ma colonne de liens). Le dossier est très bien fait, pas extrémiste et bourré de références pour aller plus loin.
À voir également l'excellent reportage: "Silence! On vaccine..."

vaccin2

Bon forcément, après avoir lu tout ça, vous vous doutez bien de ce que je pense de la vaccination contre la grippe A....
Déjà, depuis le début cette "pandémie" m'a semblée suspecte... Que cela soit intentionnel ou pas j'ai toujours pensé que ce virus sortait d'un labo et que ça les arrangait bien....
Et franchement tout ce bruit autour d'une grippe certes contagieuse mais bien moins mortelle que la grippe saisonnière (dont il existe pourtant un vaccin...). Si ce n'est pas de la manipulation par la peur, qu'est ce que c'est..?
Pour ceux qui ont encore l'intention de se faire vacciner cet automne (de moins en moins nombreux heureusement), sachez que le vaccin a été élaboré sur des souches du mois d'avril et que le virus a déjà muté donc le vaccin que vous recevrez ne vous protégera pas contre le virus de cet automne. De plus, pour aller plus vite, certaines étapes de tests ont été zappées et aux USA, les fabriquants ont obtenu par le congrès l'immunité en cas de complications imputables au vaccin. En bref, les cobayes c'est vous et si en plus vous tombez malade à cause du vaccins (maladie neurologique de Guillain-barret par exemple) et bien vous n'aurez aucun recours. Cooool !! Enfin surtout pour les labos... Pour eux c'est un peu comme gagner au grattage et au tirage ! Ils vendent leur vaccin de m**** et ensuite ils pourront vendre les médicaments pour traiter les effets secondaires (et en cas de maladies chroniques ça fait beaucoup, beaucoup d'argent !).
J'ai aussi envie d'évoquer le fait que l'État ai déboursé 1 milliard d'euros pour acheter ces vaccins...en temps de crise... C'est sûr que dans le domaine de la santé publique on aurait pas pu mieux dépenser cet argent....

Maintenant à vous de voir... Mais informez-vous et faites valoir vos droits de citoyens ! Prenez vos décisions en toute connaissance de cause et pas parce que l'on nous fait peur à la télé....

J'ajoute à ce message un document de 26 pages que je trouve très intéressant bien qu'il soit contestable. On est pas obligé d'adhérer à tout (notamment la théorie du complot), je ne suis pas là pour vous dire mon avis pour la question mais juste pour faire circuler des infos vous permettant de vous faire votre propre opinion. Ce document à le mérite d'être bien documenté sur le virus du H1N1 et le vaccin qui y est associé (en plus il est bourré de liens et de références). Pour le reste à vous de voir....

vaccinH1N1 (cliquez sur le lien)